Banque centrale (reprise)

Franck Chevallay

Présentation

Banque centrale (reprise) de Franck Chevallay
Date(s) :
du 4 fév 2017 au 24 juin 2017
Samedi
à 19h30
Durée : 1h

Prolongations jusqu'au 24 juin !!
Relâches le 27 mai et le 3 juin

5 à 10 ans de rêves et d’espoirs dans la vie d’un pauvre, ça n’a pas de prix.

D’où vient l’argent que nous prêtent les banques ?
Dans un hôpital psychiatrique, un fou qui se prend pour l’Etat, explique à son médecin qu’il a désormais décidé d’être la Banque centrale.
A travers les différentes consultations de ce fou, nous assistons à l’histoire de la création monétaire, depuis les premiers trocs jusqu’aux subprimes. Et l’on comprend vite son désarroi, dans cette jungle inquiétante où rien n’assure sa survie.

Le samedi 18 février à 17h00, une rencontre entre Franck Chevallay auteur et interprète de la pièce et la coopérative de finance solidaire NEF sera organisée aux Déchargeurs dans le cadre des rencontres citoyennes. Cette banque éthique a permis l'organisation d'un financement participatif pour la création du spectacle, elle propose une autre façon de faire l'économie qu'elle vous présentera à l'occasion de cette rencontre. L'évènement est en entrée libre, pour réserver vos places c'est ici!

Informations sur le lieu

Salle La Bohème
Les Déchargeurs / Le Pôle
3, rue des Déchargeurs
RDC Fond Cour
75001 Paris, IdF

La presse en parle

Franck Chevallay vaut son pesant d’or. C’est un vrai coup de cœur ! À voir jusqu’à l’inflation. Le taux d’intérêt est à 100% / Mediapart

On est séduit par ses capacités de pédagogue et d’humoriste, c'est éblouissant ! Allez-y, vous ne le regretterez pas ! / SNES

Véritablement fascinant ! Franck Chevallay interprète de façon lumineuse, magistrale, drôle et pédagogique / De la cour au jardin

Distribution

Comédien(s) :
Lumières :

Production Sol en scène - Coréalisation Les Déchargeurs / Sol en scène

Multimédia

Notes & extraits

LE MOT DE L'AUTEUR
D’où vient l’argent que nous prêtent les banques ? A quoi sert une banque centrale ? Qu’est ce vraiment qu’une subprime ? Et surtout quelle est l’histoire du système économique dans lequel nous vivons ? Sans propos partisans, Banque Centrale est une invitation à s’approprier la question de l’économie.
Franck Chevallay

LE MOT DES METTEURS EN SCÈNE
Le comédien incarne tour à tour toutes les pièces d’une machine financière qui ne cesse de s’adapter aux nouvelles configurations d’un marché mutant. Pièces du passé, pièces du présent, pièces du futur, et pièces fantômes s’expriment et se meuvent chacune à leur façon. Le comédien est aussi protéiforme que l’objet qu’il nous décrit : une monnaie qui ne cesse de changer de visage, dès lors qu’elle est centrale, publique, privée, européenne, « subprimisée ». Nous espérons donner aux spectateurs le bonheur de traverser une histoire qu’on a toujours crue absolument opaque, et qu’ils sortent joyeux de Banque centrale, joyeux d’y voir désespérément clair.
Franck Chevallay et Alexandre Zloto

EXTRAIT
Excusez-moi. Je viens du premier étage, je suis nouveau, je fais ETAT depuis pas longtemps, depuis
un peu moins d’une semaine, et très simplement, je voudrais savoir pourquoi je n’ai pas le droit
d’emprunter à ma banque centrale !
Ça rigolait dans tous les coins, et puis il y en a un grand qui s’est dégagé : Ne vous inquiétez pas, je
m’en occupe. Il s’est approché de moi.
- Alors comme ça tu es nouveau ? Moi, je fais banque, depuis longtemps. Allons prendre un verre au
bar, je vais t’expliquer…
… C’est-à-dire que hier, tu m’as prêté les sucres que je t’ai donnés aujourd’hui !
- Oui, je fais comme ça avec tout le monde…
…Nous sommes d’accord que nous ne leur rendons pas du tout service : non seulement ils seront
endettés, mais en plus ils n’auront pas la maison.
- Oh, tu sais, de toute façon, si tu ne leur accordes pas le prêt ils ne l’achèteront jamais, la maison.
Tandis que là, au moins, ils auront vécu dedans pendant cinq - dix ans….
…J’avais prêté de l’argent qui n’existait pas, pour acheter des maisons qui ne valaient plus rien, à des
gens incapables de rembourser…