Franck Chevallay

Il n'est pas de mois sans qu'une pépite nous soit révélée / Le Figaro

Présentation :

Après une formation à l'Ecole supérieure du Théâtre national de Strasbourg (1995-1998) avec comme professeurs Yves Ferry, Eric Lacascade, Joël Joanneau Françoise Lebrun, Eric vigner et Eric Didri, Franck Chevallay interprète des textes tels que ceux de Juan Cocho dans Effets de réel (2013-2014), de Natsume Sōseki dans Le 210e jour (2007 et 2009), de Pablo Neruda dans L’or et la patate (2005-2013), de Camille Perreau dans Le temps du voyage (2005-2006)
Il joue également dans Légendes de la forêt Viennoise de Von Orvath, mise en scène Alexandre Zloto (Théâtre du Soleil, Vincennes 2011-2013), Le Dindon de Georges Feydeau, mise en scène de Philippe Adrien (Théâtre de la Tempête, Paris, 2010 ), Un coeur à la poupe d'Arthur Rimbaud, mise en scène de Laurent Boulassier (Théâtre Firmin Gémier, Antony, 2007), La Marmite et Pseudolus de Plaute, mise en scène de Brigitte Jaques-Wajeman (Théâtre national de Lille,
Comédie de Reims , Théâtre de la Tempête, Paris, 2002-2003), Embouteillage de Anne Laure Liégeois, mise en scène de l’auteur (Grande Halle de La Villette, Paris, Festival In d’Avignon ; Festival Aurillac, 2001-2002), Lear d' Edward Bond, mise en scène de Christophe Perton (Théâtre de la Ville, Paris, Comédie de Valence, Maison de la culture de Bourges, 2000-2001), Fragments du songe d’une nuit d’été et Frôler les pylônes, mise en scène de Eric Lacascade
(Théâtre national de Strasbourg, Comédie de Caen, 1999-1998)