Pêcheurs de rêves

Les miettes de pain semées le long de nos sentiers, font ce que nous sommes, hommes devenus grands.

Présentation

Pêcheurs de rêves de
Date(s) : du 2 oct 2015 au 19 déc 2015
Vendredi
Samedi
à 19h30 ou 21h30
Durée : 1h15

19h30 les vendredis et 21h30 les samedis
(relâche exceptionnelle le 05 décembre 2015)

C’est vrai, que les temps changent ! Mais au travers des mots de Laurent Brunetti, mis en musique par Mario Pacchioli, affleurent à notre mémoire les souvenirs épars de notre enfance ensommeillée. Alors, ici ou là, au hasard de ce récital composé entièrement d’œuvres originales, de grands noms de la chanson française se rappellent à nous. Et de revivre le temps où le verbe se faisait chair et savait nous traverser d’émotions secrètes et mystérieuses. Un récital tout en reliefs et profondeurs grâce à ces pêcheurs de rêves audacieux.

Avec la participation d’Alexis Descharmes (violoncelle)

www.laurentbrunetti.com

Informations sur le lieu

Salle La Bohème
Les Déchargeurs / Le Pôle
3, rue des Déchargeurs
RDC Fond Cour
75001 Paris, IdF

La presse en parle

La poésie, l'originalité et la tendresse que dégage chacun de ses textes en font une œuvre unique / Profession et spectacle

Distribution

Mise en scène :

Coréalisation Les Déchargeurs / Pêcheurs de rêves

Multimédia

Dossier de présentation
Dossier de présentation

Notes & extraits

LE SPECTACLE

C’est vrai, que les temps changent ! Mais au travers des mots de Laurent Brunetti, mis en musique par Mario Pacchioli, affleurent à notre mémoire les souvenirs épars de notre enfance ensommeillée. Alors, ici ou là, au hasard de ce récital composé entièrement d’œuvres originales, de grands noms de la chanson française se rappellent à nous. Et de revivre le temps où le verbe se faisait chair et savait nous traverser d’émotions secrètes et mystérieuses. Un récital tout en reliefs et profondeurs grâce à ces pêcheurs de rêves audacieux.

LA NOTE du METTEUR en SCENE

« J’ai vu grandir la mer, j’ai vu danser les moutons blancs », au bord de l’océan Atlantique où j’ai grandi et où je vis. Lorsque Laurent Brunetti et Mario Pacchioli sont venus me trouver pour me proposer de les accompagner dans la création de ce récital, cette phrase qui inaugure la dernière chanson de Pêcheurs de Rêves a tout de suite su trouver en moi un écho bondissant, familier. Et même si tous deux viennent d’un pays de montagnes, la Suisse où l’eau qui coule semble moins mouvementée que chez moi, j’ai su que nous allions nous entendre, nous comprendre. Alors, pas à pas, de jeux théâtraux en réflexions musicales, nous avons patiemment œuvré pour que chaque titre se découvre son histoire et gagne sa juste place au milieu des autres. C’est l’histoire d’une vie qui coule entre nos doigts…

Pêcheurs de Rêves est né sur l’île de Noirmoutier (Vendée), dans le lit d’un bassin à huîtres, et depuis 2013, il circule d’Est en Ouest, d’Europe en Asie et en Amérique du Sud.

Pascal Arbeille

EXTRAITS

« Mais ne croyez pas la légende qui viendrait troubler leur sommeil, je ne leur mords pas l’entrejambe, je ne leur croque jamais l’orteil »
(Le Grand gala des RIP)

« Deux anciens regardent passer le vent, il entraîne avec lui leurs serments »
(Quand il pleut sur Paris)

« C’est une lettre que je n’enverrai pas, mais une lettre c’est fait pour ça »
(Lettre d’Honfleur)

« Elle s’est immiscée dans ma chambre, élégante comme un ver à soie, elle a l’haleine de novembre, elle se chauffe de mon bois »
(Mélancolie)

« A des milliers de pas du monde, à des millimètres de lui, il se sent l’homme de la seconde, il devient l’homme de chaque vie »
(Saint Jacques)