Parole d'Onore

Attilio Bolzoni

Un voyage au cœur de l'une des plus anciennes et secrètes organisations : la Mafia.

Présentation

Parole d'Onore d' Attilio Bolzoni
Date(s) :
du 12 fév 2013 au 23 mar 2013
Mardi
Mercredi
Jeudi
Vendredi
Samedi
à 18h00
Durée : 50 minutes

Un voyage au cœur de l'une des plus anciennes et secrètes organisations : la Mafia.

Spectacle en alternance en français, les mardis, mercredis, vendredis & samedis
en anglais ou en italien les jeudis

Le comédien italien Marco Gambino révèle les paroles des puissants parmi les grands chefs de la mafia (Toto Riina, Tomasso Buscetta, Michele Greco) telles que les a retranscrites, à l’état brut, le journaliste d’investigation Attilio Bolzoni. Glanées lors des procès ou au fil des interviews qu’il mène depuis trente ans, ces sentences sans fioritures nous plongent au cœur même du raisonnement mafieux qui n’est pas seulement une langue ou un code, mais un exercice d’intelligence, une exhibition permanente du pouvoir.

Informations sur le lieu

Salle Vicky Messica
Les Déchargeurs / Le Pôle
3, rue des Déchargeurs
RDC Fond Cour
75001 Paris

La presse en parle

Le Figaro ooo
Un spectacle éloquent

L'Express
Une performance inouïe

Télérama TT
Excellent acteur... Un moment choc

Le Canard Enchaîné
Impeccable Gambino Corriere della Sera Una rappresentazione lontana dai luoghi comuni

La Republica
Avviluppa lo spettatore in un cortocircuito di indignazione, rabbia, sgomento

Distribution

Traduction :
Crédit Photo Visuel :

Production Les Déchargeurs / Le Pôle

en accord avec woh productions ltd

En partenariat avec

&

Multimédia

 
00:00

Notes & extraits

Ce sont des voix qui viennent d’un autre monde. Je les ai écoutées pendant trente ans dans ma Sicile natale et je les ai notées. Parole d’Onore c’est la mafia qui se raconte, ce sont des hommes d’honneur qui se révèlent en nous dévoilant leurs pensées et leurs sentiments.
Ils nous parlent de la famille et de l’amitié, de Dieu et du péché. Une nature de criminels qui se révèle à travers un langage qui n’est pas uniquement un code mais aussi un exercice permanent du pouvoir. Parole d’honneur.

Attilio Bolzoni

Les hommes d’honneur dépeints comme des bêtes dans les cages d’un zoo, se racontent à travers les yeux d’un journaliste d’investigation. Sur une scène, où parfois des transparences s’alternent avec l’intensité du noir, Marco Gambino incarne des personnages différents du monde de la mafia. Des images en noir et blanc projetées pendant le spectacle se fondent parfois avec l’acteur en soulignant les émotions qui se cachent derrière la langue complexe et hermétique de ces “criminels spéciaux”.

Manuela Ruggiero

Journaliste - Ce sont des voix qui proviennent d’un autre monde. Elles sortent, menaçantes, elles abasourdissent. Tantôt elles arrivent, fuyantes et en apparence inoffensives, tantôt elles sont délibérément chargées de présages. Elles cachent toujours quelque chose, elles sont toujours porteuses de messages. Dans leurs discours, tout est message. Même les détails qui paraissent les plus insignifiants, les gestes qui accompagnent ou remplacent les voix. Même les silences. C’est un chœur inquiétant que j’ai retrouvé dans mon carnet. Ces paroles et conversations sont devenues mes notes. Ce sont les mafieux qui racontent leur Sicile.

Buscetta - Moi, j’ai été fait homme d’honneur très jeune, je dirais enfant. Mais on se lève pas un matin en disant : A partir de maintenant, je fais partie de la Cosa Nostra. La Cosa Nostra se prépare à faire un homme d’honneur seulement après l’avoir expérimenté, expérimenté, expérimenté.

Riina - La megghiu parola è chidda cca nun si dici. (La meilleure parole est celle qui ne se dit pas).
C’est facile pour les repentis d’accuser Salvatore Riina parce que, comme ça, ils ont plus de maisons, plus d’argent, plus de villas, plus de bien-être.

Mutolo - Quand il faut réfléchir pour décider si on doit liquider un tel ou démarcher tel autre, nous autres, on organise toujours cet événement _ le banquet _ qui, en sicilien, se dit schiticchio o schiticchiata.

Michele Greco - La ruine de l’humanité, c’est certains films, les films de violence, les films de pornographie. Parce que, par exemple… si le repenti Totuccio Contorno avait vu Moïse au lieu du Parrain, il aurait calomnié personne… et moi je serais pas ici… Au lieu de ça, malheureusement, Totuccio Contorno a vu Le Parrain, il lui a plu et donc je me trouve ici.

Mutolo - Il y a des femmes, des épouses et des mères d’hommes d’honneur dignes d’admiration pour les sacrifices qu’elles font pour leurs fils et leur mari. Si tu es un assassin mais fidèle et amoureux, ta femme est prête à n’importe quel sacrifice pour son homme. Rosaria était l’unique chose propre que j’avais, Rosaria, je voulais la conduire à l’autel.
Je ne pensais qu’à elle, à ma Rosaria.