Emma Solal / Messages personnels

Une escapade aérienne et jazzy dans l’univers de Françoise Hardy

Présentation

Emma Solal / Messages personnels
Date(s) :
du 7 Jan 2015 au 28 fév 2015
Mercredi
Samedi
à 21h30
Durée : 1H00

Une escapade aérienne et jazzy dans l’univers de Françoise Hardy

On a tous en nous quelque chose de Françoise Hardy… Ses mélodies et sa plume élégante ont marqué les garçons et les filles de plusieurs générations. Emma Solal propose une version personnelle, teintée d’un jazz-intimiste, du répertoire de Françoise Hardy.

Informations sur le lieu

Salle La Bohème
Les Déchargeurs / Le Pôle
3, rue des Déchargeurs
RDC Fond Cour
75001 Paris, IdF

La presse en parle

Un choix qui a du sens. A découvrir. / Télérama

Fraîcheur, subtilité et originalité. Un moment de grande délicatesse dont il serait dommage de se priver. / Le Figaro

Emma Solal apporte à ce répertoire une grâce subtile et délicate. Un bonheur à goûter d’urgence. / Annie Hall Music

De jolis moments d'émotion et quelques frissons garantis. Pari réussi. / Les Chanteuses Echevelées

Distribution

Comédien(s) :

Coréalisation Les déchargeurs / Emma Solal

Multimédia

Notes & extraits

Le mot d'Emma Solal

​Pourquoi reprendre Françoise Hardy aujourd’hui ? Parce que depuis les années 1960, ses superbes chansons ciselées, élégantes, souvent mélancoliques, sont des instantanés sur l’amour qui parlent à notre intime, à mon intime. Je connaissais bien les titres incontournables, j’ai découvert avec plaisir des perles, qui s’inscrivent dans un autre registre d’émotions : plus légères, pétillantes, ironiques. Avec un grand plaisir d’interprète, c’est le lien amoureux que j’explorerai, dans ses différents thèmes et variations. En termes de couleur musicale, revisiter l’univers de Françoise Hardy dans une version jazz-intimiste souligne le caractère intemporel et la beauté des textes, qui ne sont pas marqués par une époque. Pour ce spectacle, je suis ravie de retrouver la salle La Bohème des Déchargeurs : ce lieu intime se prête très bien aux confidences et messages personnels que j’y échangerai avec vous.

Le mot du metteur en scène

Un téléphone qui ne sonne plus, une ligne qui ne répond pas, un message qui résonne dans le vide, quelqu’un qui attend. Une femme. De l’attente à la souffrance, de la résilience à la renaissance : c’est le cheminement de cette femme amoureuse, incarnée ici par Emma Solal, que nous nous attacherons à observer dans Messages personnels. Nous avons tous grandi avec les chansons de Françoise Hardy, leur spleen ciselé et leur mélancolie gracile. Quelle que soit notre génération, il y a toujours un refrain qui a accompagné un moment de notre vie. Du premier bonheur du jour à l’anamour, chacun peut esquisser sa propre histoire d’amour, entre bonheur fragile et douce désillusion. C’est donc tout naturellement que le parcours amoureux de Messages personnels se décrit à travers le prisme de ses chansons. Ce qui nous intéresse dans ce spectacle, c’est de revisiter ce répertoire, se le réapproprier sans pour autant le trahir. Au contraire, il s’agira d’aller au coeur du sentiment. Les chansons de Françoise Hardy racontent une histoire et contiennent une subtile théâtralité que nous souhaitons exploiter. Et de la même manière que les chansons sont épurées, la mise en scène sera sobre et intime. Elle s’attachera aux intentions, à ce qui se dit et se partage : les chansons seront revisitées comme autant de confidences et de secrets échangés. Emma Solal explorera ces « messages » en proposant sa version personnelle, à la fois nostalgique et moderne, et finalement intemporelle.

Stéphane Ly-Cuong

Les titres

Le premier bonheur du jour

Même sous la pluie

Mon amie la rose

Mer

Fais moi une place

L’amitié

Messages personnels

Soleil

Etonnez moi Benoit

La question

Comment te dire adieu

La maison où j’ai grandi (Il ragazzo della Via Gluck)

Faire à nouveau connaissance

La sieste

Rêver, le nez en l’air

J’ai coupé le téléphone

Effeuille moi le cœur

L’anamour