Vincent Ecrepont

Il n'est pas de mois sans qu'une pépite nous soit révélée / Le Figaro

Présentation :

Prix 2006 de la Meilleure creation culturelle decerne par la FHF pour La chambre 100

Auteur et metteur en scène, Vincent Ecrepont dirige depuis 1998 la Cie à vrai dire. Après des études universitaires à Lille, il se forme au Conservatoire supérieur de Grenoble, notamment auprès de Chantal Morel. La conception d’un théâtre résolument engagé dans son époque le conduit à créer sa compagnie qu’il implante dès sa fondation en Picardie. L’équipe d’artistes qu’il réunit autour d’un vrai projet de compagnie explore, à travers le plaisir de partager des paroles qui créent de la pensée, un théâtre de l’intime qui aborde des sujets que trop souvent l’on tait. Une façon de pouvoir dire ce qui l’affecte ou le révolte dans le monde d’aujourd’hui. Une façon également d’inviter le public à s’interroger sur ce qui lui importe au quotidien. Ce qu’il défend, c’est un théâtre qui questionne intimement l’humain, ses espoirs, ses échecs, ses réalisations, ses dérives… ainsi que la manière dont il entre en relation avec lui et les autres. Il met en scène des auteurs contemporains aussi différents que Jean-Luc Lagarce, Lars Noren, Herve Guibert, Jean Genet, Philippe Dorin ou Jean-Claude Grumberg. Au Moyen-Orient, il mène également de nombreux projets de création et de formation. Au Liban notamment, il encadre chaque année le festival de théâtre francophone de Zahlé depuis 2006. En Egypte, il préside plusieurs années le festival des jeunes créateurs égyptiens du Caire et mène des sessions de formation dans différents Instituts français à l’étranger. Sa première pièce, La Chambre 100 a été présentée en France et en Belgique sur 78 représentations. Les Interrompus, a reçu une bourse d’auteur décernée par le Conseil régional de Picardie ainsi que le Prix 2011 du Fonds de soutien d’aide à la diffusion décernée par le Festival Off d’Avignon. Depuis 2006, il alterne les mises en scène d’auteurs contemporains avec celles de ses propres textes désormais publiés chez L’Harmattan. En résonance à son travail de création, il mène de nombreux ateliers de pratique artistique auprès de personnes en « reconstruction » confrontées à la vie carcérale ou hospitalière. Son écriture, de la page blanche au plateau, interroge la place de la parole « créatrice » dans nos vies. Penser ce qui a été pour redéfinir ce qui sera, c’est bel et bien l’humain en évolution que Vincent Ecrepont place au coeur de ses préoccupations.