Marie Thomas

Il n'est pas de mois sans qu'une pépite nous soit révélée / Le Figaro

Présentation :

Elève de Michel Bruzat au Conservatoire national d’Art dramatique de Limoges, elle obtient le Premier Prix à l’unanimité, avec félicitations du jury.

Depuis 1994, elle joue dans de nombreuses mises en scène de Michel Bruzat créées au Théâtre de la Passerelle à Limoges et présentées au Festival Off d’Avignon et lors de tournées en France et à l’étranger : Alice au pays sans merveilles de Dario Fo et Franca Rame, Quatre à quatre de Michel Garneau, La Pluie d’été de Marguerite Duras, Le Misanthrope de Molière, Histoire de Marie de Brassaï, Les Bonnes de Jean Genet. Elle joue dans les mises en scène de Yann Karaquillo, Roberto Zucco de Bernard-Marie Koltès et Mort à crédit de Louis-Ferdinand Céline. Elle travaille également à une adaptation de L’Espèce humaine de Robert Antelme et Si c’est un homme de Primo Levi. Elle écrit et met en scène un spectacle pour les tout jeunes enfants qui sera joué deux ans à la Folie Théâtre, à Paris. Elle répond à deux commandes de Jean François Manier directeur des Editions Cheyne, pour mettre en scène deux ouvrages de poésies lors du festival Les Lectures sous l’arbre. Ses rencontres l’ont amenée à être dirigée par des metteurs en scène d’horizons différents et de jouer dans de nombreux théâtres et festivals d’art contemporain. David Gauchard, metteur en scène du Théâtre l’Unijambiste lui propose deux rôles titres dans Mademoiselle Julie de August Strinberg, et très récemment, Ekaterina Ivanovna de Léonid Andreïev. Interprète et chanteuse, elle participe, accompagnée de Gilles Favreau, au Grand bazar vivant, cabaret philosophique où se succèdent autour d’un thème, improvisations de clowns, chansons, et lectures de textes. Elle chante également ses propres chansons et celles de Jean Pierre Siméon, regroupées dans les spectacles Le Cabaret de la vie, ou encore dans Fantaisies Devos, spectacle soutenu par la Fondation Devos (tournée en 2015-2016). Aujourd’hui, elle tourne avec Comment va le monde ? de Marc Favreau, mis en scène par Michel Bruzat, qui sera joué notamment à Paris au Théâtre des Déchargeurs au printemps, et au Théâtre des Carmes à Avignon Off 2017. En février, elle jouera dans une nouvelle création sur les textes de Jean-Pierre Verheggen, Ridiculum Vitae, et retrouvera le Collectifififif pour une dernière résidence de mise en scène de leur dernière création Alphéus Bellulus mêlant jeu clownesque et technologie numérique.