Margaux Laplace

Il n'est pas de mois sans qu'une pépite nous soit révélée / Le Figaro

Présentation :

Margaux Laplace suit des cours de danse moderne-jazz, classique et hip hop au Centre international de danse sous la direction de Rick Odums (2003-2010). Elle suit une formation en chant lyrique avec Florence Bonafou (2005-2008) et une formation en art dramatique avec Sophie Fontaine au Conservatoire régional de Levallois Perret (2006-2010). En parallèle, elle se forme à l'Ecole de comédie musicale de Mathieu Gonet à Levallois Perret (2008-2010) avant d'intégrer une formation en art dramatique, clown et comedia del'arte aux Ateliers Sudden avec Raymond Acquaviva (2011-2013).

Elle débute sa carrière au cinéma et au théâtre dans Voyage de Boris Vian de Mathieu Gone, mise en scène Sophie Fontaine (La salle Ravel, Levallois Perret, 1999 et 2008), le court métrage Percer l'amitié de Sarah Soulié (2009), 63 Regards de Christophe Pellet, mise en scène Gilles David (Théâtre de la Huchette, 2011), L'Opéra du quat'sous de Berthold Brecht, mise en scène Sophie Fontaine (La salle Ravel, 2011), le long métrage Alceste à bicyclette de Philippe Le Guay (2012), le moyen métrage La Porte de Patrick Laplace (2012), On ne magouille pas avec les impôts de et mise en scène Thomas Montgolfier (Théâtre de l'Apollo, Paris, 2012-2013), Phèdre de Jean Racine, mise en scène Bernard Belin (Théâtre de Nesle, 2013), Mobilisations création et montage de Raymond Acquaviva, mise en scène Raymond Acquaviva (Théâtre des béliers, 2014), Caprices d'Alfred de Musset, mise en scène Béatrice Agenin (Théâtre des béliers, 2014).