Madeleine Pagès

Il n'est pas de mois sans qu'une pépite nous soit révélée / Le Figaro

Présentation :

Madeleine débute son parcours dans l’enseignement le 15 mai 1912 en tant que maîtresse d’internat au lycée de jeunes filles d’Oran. Elle est alors titulaire depuis 1908 du brevet de capacité pour l’enseignement primaire.

Répétitrice déléguée au collège de Bône depuis 1913, elle est nommée répétitrice au lycée de jeunes filles d’Oran en 1914. Elle sera définitivement nommée institutrice au lycée de jeunes filles d’Oran le 19 novembre 1919. À Oran, elle habite avec sa mère Mathilde Pagès née Bareil et ses frères et sœurs dans la maison qui jouxte l’école primaire de filles du village Lamur dont Mathilde est la directrice. C’est dans cette maison qu’est reçu Guillaume Apollinaire fin décembre 1915.

Madeleine Pagès a 22 ans en janvier 1915, lors de sa rencontre dans le train avec Guillaume Apollinaire. Elle était venue à Nice rencontrer Henriette, la femme enceinte de son frère aîné Jean, qui est au front dans les Vosges. Cette rencontre bouleversera sa vie entière.

Formation :