Laurent Stachnick

Il n'est pas de mois sans qu'une pépite nous soit révélée / Le Figaro

Présentation :

En tant que comédien, Laurent Stachnick a interprété Anouilh, Marivaux, Molière, Tardieu, Tchekhov, François Chaffin ou encore dernièrement Jean-Claude Grumberg.

Il assiste à la mise en scène Vincent Ecrepont sur de nombreux spectacles dont La chambre 100 et A ma place, Les règles du savoir-vivre dans la société moderne de Jean-Luc Lagarce, Les traverses du temps de Michel Beretti, La nuit est mère du jour de Lars Norén, Votre Maman de Jean-Claude Grumberg, ainsi que Joël Dragutin sur Petits voyages au bout de la rue.

Il a mis en scène les opéras Orphée et Eurydice, Carmen, Les Indes galantes pour le Conservatoire d’Igny et l’I.U.F.M. de Beauvais, Poucette pour les J.M.F., des Cabarets pour le théâtre Jean Vilar de Vitry sur Seine, Matin brun de Franck Pavloff pour l’ISTS d’Avignon et le one woman chant STEF ! y en a pas deux.

Il mène plusieurs actions artistiques et sociales, pour le Banque Rothschild, dans le milieu scolaire, rural et carcéral, et lors d’ateliers dans l’Oise, à Alfortville et au Liban.

Avec la Compagnie du Lophophore il a créé Ah bon de Fabien Arca, Les chuchoteurs de mots, lectures pour un spectateur, Syndromes aériens de Christophe Martin, et pour la Mairie d’Alfortville Le bal des mots des Alouettes, et Appartements témoins, dans le cadre de l’événement Une page se tourne.

Il vient de mettre en scène un spectacle jeune public C’est la mère Michel qui… de Catherine Thevenau au Théâtre des Variétés et la comédie musicale Hairspray pour la compagnie Hit it !