Jean-Christophe Rauzy

Il n'est pas de mois sans qu'une pépite nous soit révélée / Le Figaro

Présentation :

Prix spécial du jury du Festival internation du théâtre d'entreprise pour sa pièce Le Futur m'intéresse (1997)

Jean-Christophe Rauzy a suivi une formation à l'Ecole nationale supérieure des Arts et techniques du théâtre dans la section comédie, puis au Conservatoire de la Région de Nantes

Il apparaît à la télévision, dans des séries, au cinéma, dans des court-métrages, dans Krim Belkacem réalisé par Ahmed Rachedi (2014) et dans Les Sept remparts de la citadelle du même réalisateur (2017). Il interprète également de nombreux rôles au théâtre dans des pièces telles que Le Monastère abandonné ou La Malédiction paternelle de René-Charles Guilbert de Pixerecoirt, mise en scène de Pierre Chaussat (Eole national des Arts et techniques du théâtre, 1976), Macbeth de Shakespeare, mise en scène Pierre Chaussat (Théâtre Paris-Nord, Paris, 1977), Barouf à Chioggia de Carlo Goldoni, mise en scène Michel Favory (Festival du Marais, Paris, 1978) et Les Justes d'Albert Camus, mise en scène Yannick Gravouille (Foyer des jeunes travailleurs, Nantes, 1982).

Jean-Christophe Rauzy est également auteur de l'ouvrage L’Abbé Grégoire sous les feux de la rampe, en coproduction avec le CNAM (Conservatoire national des Arts et métiers), référencé à la Bibliothèque Nationale et de Ces Cœurs nés liens, pièce retraçant l’histoire de l’homme au travail depuis 1960 jusqu’à nos jours.