Gilles David

Il n'est pas de mois sans qu'une pépite nous soit révélée / Le Figaro

Présentation :

Ces dernières années, Gilles David (527e Sociétaire) a joué, à la Comédie-française, notamment dans Lucrèce
Borgia de Victor Hugo, mise en scène Denis Podalydès (2013 / 2016), Le Misanthrope de Molière, mise en scène
Clément Hervieu-Léger (2013 / 2016), Un chapeau de paille d’Italie d’Eugène Labiche, mise en scène Giorgio
Barberio Corsetti (2013 / 2016), Un fil à la patte de Georges Feydeau, mise en scène Jérôme Deschamps (2013
/ 2016), Dom Juan ou le festin de pierre de Molière, mise en scène Jean-Pierre Vincent (2013 / 2015) et La Tragédie
d’Hamlet
de William Shakespeare, mise en scène Dan Jemmett (2013 / 2015). En 2014-2015, La Dame
aux jambes d’azur
de Eugène Labiche, mise en scène Jean-Pierre Vincent et Innocence de Dea Loher, mise en
scène Denis Marleau. Puis en 2015-2016 dans les pièces Le Chant du Cygne / L’Ours de Anton Tchekhov, mise
en scène Maëlle Poésy, Cyrano de Bergerac de Edmond Rostand, mise en scène Denis Podalydès, Comme
une pierre qui...
de Greil Marcus, mise en scène Marie Rémond et Sébastien Pouderoux. Il jouera cette nouvelle
saison sous la direction d’Eric Ruf dans Roméo et Juliette de William Shakespeare. Hors Comédie-française, il a
joué dans Lucrèce Borgia de Victor Hugo et Le Soulier de satin! de Paul Claudel, mise en scène Antoine Vitez,
Le Festin du cannibale! de Henri Danon, mise en scène Pierre Vial, La Dame de chez Maxim de Georges Feydeau,
La vie parisienne de Jacques Offenbach, Edouard II de Christopher Marlowe, Les Pièces de guerre, La
Compagnie des hommes et Café
d’Edward Bond, Les Huissiers de Michel Vinaver et La Remise de Roger Planchon,
mises en scène par Alain Françon, Les Trois Soeurs de Anton Tchekhov, mise en scène Maurice Bénichou,
L’Idiot de Fiodor Dostoïevski, mise en scène Joël Jouanneau, Maître Puntila et son valet Matti de Bertolt Brecht
et Pour un oui ou pour un non de Nathalie Sarraute, mises en scène par Benoit Lambert, L’École des femmes de
Molière, mise en scène Didier Bezace, Homme pour homme de Bertolt Brecht et Derniers remords avant l’oubli
de Jean-Luc Lagarce, mises en scène par Jean-Pierre Vincent. En 2005, il rejoint la troupe du Théâtre national de
Strasbourg avec laquelle il crée Vêtir ceux qui sont nus de Luigi Pirandello, L’enfant rêve de Hanokh Levin et Les
Trois Soeurs
d’Anton Tchekhov. Il a tourné dans de nombreux films dont RRRrrrrr!! d’Alain Chabat, Palais Royal
de Valérie Lemercier et Selon Charlie de Nicole Garcia, Écoute le temps d’Alante Kayate, L’homme qui marche
d’Aurélia George et La personne aux deux personnes de Nicolas Charlet et Bruno Lavaine. Il a mis en scène à la
Comédie-française, en 2012 et 2013, Le Cercle des castagnettes de Georges Feydeau (co-mise en scène Alain
Françon), Pièces de guerre de Edward Bond puis dernièrement, La Demande d’emploi de Michel Vinaver (2015-
2016).