Frédéric Boyer

Il n'est pas de mois sans qu'une pépite nous soit révélée / Le Figaro

Présentation :

Prix du Livre Inter pour Des Choses idiotes et douces (1993)
Prix Jules Janin de l’Académie Française pour Les Aveux (2008)

Après une formation à l'Ecole normale supérieure de Fontenay Saint Cloud (Lyon, 1981) et l'obtention d'un Doctorat de littérature française et comparée, sous la direction de Julia Kristeva et comme président du jury, Paul Ricoeur (1986), Frédéric Boyer enseigne pendant dix ans la littérature française et comparée à l’université à Lyon et à Paris) mais également en prison. Il est également le Directeur littéraire aux éditions Bayard.

Il est l’auteur d’une trentaine de livres depuis 1991, tous publiés aux Editions POL (romans, essais, poèmes et traductions). Son dernier ouvrage s'intitule Quelle terreur en nous ne veut pas finir ? (essai, 2015). Il est aussi l'auteur de Les Aveux (2008), Des Choses idiotes et douces (1993), il dirige et coordonne la Nouvelle Traduction de la Bible pour les Editions Bayard, avec une pléiade d’écrivains contemporains tels que Olivier Cadiot, Jean Echenoz, Florence Delay, Jacques Roubaud, Valère Novarina…

Au théâtre, il est l'auteur du texte Rappeler Roland, mise en scène Ludovic Lagarde (Comédie de Reims, 2013), de Phèdre les oiseaux, mise en scène Jean-Baptiste Sastre (Théâtre de Lorient, Centre dramatique de Châteauvallon, 2012) et reprise en 2015 au Fextival Off d' Avignon dans une mise en scène de Phil Venturino. Il fait la traduction de Richard II d’après William Shakespeare, mise en scène Jean-Baptiste Sastre avec Denis Podalydès (Cour d’Honneur, Festival d’Avignon, 2010).