Audrey Bertrand

Il n'est pas de mois sans qu'une pépite nous soit révélée / Le Figaro

Présentation :

Comédienne et metteur en scène, Audrey Bertrand se forme au SEL à Sèvres avec Karine Catala, puis à l’Ecole de formation de l’acteur Artefact. Elle jouera dans Le Songe d’une nuit d’été au SEL, La Cantatrice chauve au Palais des Glaces et la création Liquidation totale : tout va disparaître en Avignon OFF. A 21 ans elle crée sa compagnie. Une envie de travailler, vite, par soi-même. Elle signe sa première mise en scène, Morts sans sépulture de Jean-Paul Sartre. La pièce connaîtra trois ans de tournées à Paris, en France et en Suisse, et sera reconnue par la presse locale et nationale (Troupe suivie par France Culture). Suivront Les Parapluies mouillés de Martine Delerm, Frontière Nord de Suzanne Lebeau et Balle(s) Perdue(s) ? de Philippe Gauthier. En juillet 2016 elle met en scène deux opéras, Le Téléphone et Le Médium de Gian Carlo Menotti à Neuchâtel. Récemment, elle met en voix Micro-frictions au TARMAC – Scène Internationale Francophone, un texte inédit de Gustave Akakpo, prochainement à la scène. Elle intervient parallèlement en tant qu’assistante metteur en scène et comédienne avec le Théâtre du Chaos et le TARMAC. Co-fondatrice du collectif La Bande à Léon, elle a créé la « Classe Théâtre » dans deux collèges parisiens, et intervient sur de nombreuses actions culturelles en région parisienne, en partenariat avec la Mairie de Paris, l’Education Nationale et la Mission de Lutte contre le décrochage scolaire.

Formation :

Prix, Récompense

Formation